Francesco MARINO DI TEANA

  • Né en 1920 à Teana, Italie
  • Décédé en 2012 à Périgny sur Yerres, France

Francesco Marino di Teana développe sa théorie « tri-unitaire » où l’espace compte autant que la masse : « 1+1 =3 »... C’est à partir de l’une des découvertes de la sculpture du XXe siècle qu’il a formulé sa théorie du « vide actif », rappelant qu’une œuvre est structurée autant par ses « vides » que par ses « pleins ». La sculpture de Francesco Marino di Teana est donc constructive et évolutive, fusionnant totalement l’art et l’architecture. Chaque œuvre est donc une structure architecturale dont il imagine l’évolution vers de futurs édifices : habitations, immeubles, palais… jusqu’à concevoir une architecture prospective, l’urbanisme de demain.

  • Acier inox – 1963
  • 100 x 50,5 x 22,5 cm – N° EA 1/2
    Collection Fondation Villa Datris – © ADAGP – Photo Tim Perceval

La Tour-Jardin, structure architecturale, est un édifice habitable, chaque étage disposant d’un balcon-jardin indépendant. Cette maquette réalisée en inox en 1963 est un élément des villes du futur imaginées par Francesco Marino di Teana.

 

Share