CIRIS-VELL

  • Née en 1946 à Paris, France
  • Vit et travaille à L’Isle-sur-la-Sorgue, France

Ciris-Vell aborde l’appropriation de l’Univers comme principe actif de la composition qu’elle symbolise par le bleu cobalt. « Je veux montrer l’infiniment petit de l’humain, de la terre au cosmos, du cosmos à l’univers ». Pour construire ses œuvres, elle utilise des matériaux bruts : le métal rouillé, le plomb, le zinc, d’une grande richesse visuelle et qui absorbent toute la lumière, mais aussi s’animent quand ils sont confrontés à la fulgurance du bleu qui embrase, éclaire et consume. Pour façonner ses sculptures murales, elle sculpte, grave, peint, avec une liberté singulière variant les pratiques, inventant ses propres moyens pour mettre en place la symbolique de son passage vers l’univers.

  • Bois, plomb, pigment, néon, leds | 2013
  • 203 x 20 x 208 cm
    © ADAGP – Photo : Tim Perceval

Il s’agit d’une porte fantastique, une séparation entre deux mondes. Derrière elle, se cachent l’univers et l’infini. Elle n’est pas destinée à s’ouvrir, elle doit rester fermée pour garder le secret. Le poète et plasticien Louis-Michel de Vaulchier précise : « l’art est une divine comédie… Il s’agit toujours de rechercher l’exacte minceur du passage, celle qui autorise le franchissement d’une porte ouverte sur le ciel d’un paradis provisoire ».

Partager