Philippe DESLOUBIÈRES

  • Né en 1950 à Paris, France
  • Vit et travaille à Woigname, France

Ses sculptures jonglent entre un univers artificiel, semblant issues du monde de la bande dessinée et un monde plus existentiel - elles touchent à l’identité, à l’espèce, au genre dans ce qu’ils ont de commun et différent. La ligne courbe reste une des constantes dans l’évolution des formes, elle devient une sorte de fil souple, mais tendu qui affirme des pleins et des vides. Ses sculptures sont des sortes d’enveloppes sans organe dont la forme et l’épiderme évoluent au fil des années. Ne réclamant qu’un regard, l’humeur du temps se colore de leur force lyrique.

  • Acier peint | 2007
  • 190 x 165 x 80 cm
    Collection privée – © ADAGP – Photo Tim Perceval

Les deux Germination sont issues d’une série commencée en 2006. Les sculptures de ce cycle se développent au fil des années comme la graine plantée en terre. « De même que la graine engendre une plante évolutive, mes sculptures ne sont qu’une, en transformation permanente. Chaque sculpture est créée l’une à la suite de l’autre, la réalisation de la première engage la forme de la suite. Leurs couleurs, hardis monochromes, recomposent l’espace accentuant le mouvement. La ligne courbe est l’architecture de son travail. Le cycle à ce jour a engendré 52 spécimens. »

Share