Jesús-Rafael SOTO

  • Né en 1923 à Ciudad Bolivar, Venezuela
  • Décédé en 2005 à Paris, France

Artiste emblématique des mouvements Op Art et Art Cinétique, il a exploré l’implication du spectateur dans l’œuvre. À partir de 1952, il collabore au projet d’intégration de l’art des modernistes d’avant-garde dans le domaine de l’architecture et participe 1955 à l’exposition Le Mouvement à la galerie Denise René. Il développe son vocabulaire cinétique avec ses fabrications en série produisant des vibrations optiques : celles-ci à leur tour modifient l’espace et la perception du spectateur. Il expérimente également les plans chromatiques et les qualités transformables de la couleur, explorant les rapports entre les lignes parallèles et la figure, entre le fond et le premier plan, afin de produire du mouvement dans ses constructions tridimensionnelles.

  • Plexiglas, métal peint | 2003
  • 53 x 34 x 40 cm
    Collection Fondation Villa Datris – © ADAGP – Photos Pierre Guerville et Tim Perceval

­Cette pièce fait partie des Pénétrables qui se composent de fils construits à partir de matériaux flexibles ou métalliques suspendus, dans lesquels le passage des spectateurs provoque transformation et évolution de l’œuvre et de sa perception.

Share