Manuel MERIDA

  • Né en 1939 au Venezuela
  • Vit et travaille en France

« Dans mes œuvres manipulables ou motorisées, j’essaie d’introduire le mouvement avec l’intention d’éviter une phase figée et unique, et la possibilité d’un changement perpétuel pour mettre en évidence la qualité de la matière et de son comportement. Je m’appuie sur une base mécanique pour animer mes œuvres, dans laquelle la mobilité crée par accident des situations ambiantes comme celles qui se produisent à chaque instant dans la nature. Quand je dis cela, je m’appuie sur les concepts de l’art cinétique que j’ai acquis en 1968… Dans tous les cas, il s’agit d’essayer d’inventer, de modifier certaines structures établies, malgré toutes les contradictions que cela peut représenter. »

Manuel Merida.
  • Bois peint, verre, pigment, moteur | 2009
  • 125 x 18 cm
    Collection Fondation Villa Datris – © Photo Tim Perceval

À travers ses œuvres toujours mobiles, Manuel Merida joue avec les variations de la matière colorée (pigments, sable, poudres diverses) contenues dans ses monochromes : ses boîtes carrées et circulaires tournent autour d’un axe central activé par un rotor. Chaque mouvement engendre un nouveau monochrome inattendu. La matière organique est renversée créant des formes renouvelées à l’infini.

Share