Carmen PERRIN

  • Née en 1953 à La Paz, Bolivie
  • Vit et travaille à Genève, Suisse

Depuis les années 80, Carmen Perrin s’est imposée comme une artiste plasticienne qui s’investit dans la sculpture. À partir des années 90, elle commence à travailler dans des contextes architecturaux et paysagers. Elle cherche alors à élaborer des œuvres qui articulent des relations entre la lumière, les matériaux et les qualités architecturales et sociales de l’espace public. Actuellement, elle développe des projets liés à l’espace public et mène, dans l’atelier, une réflexion très personnelle et originale qui associe étroitement la pratique de la sculpture et celle du dessin.

  • Caoutchouc et mousse perforée | 2012
  • 90 x 110 x 9 cm
    ­­Collection Fondation Villa Datris – © Photo Tim Perceval

Un capteur est une sculpture réalisée à partir d’un collage de fines plaques en caoutchouc mousse donnant forme à 30 damiers multicolores. La matière perforée fait référence à la constitution poreuse de toute matière et organismes vivants. L’œuvre évoque la plasticité du vivant, la transformation continue des formes.

Share