Pour sa huitième exposition, la Fondation Villa Datris a choisi d’explorer les différents modes d’expression de la sculpture contemporaine à travers l’art textile, le tissage et le tressage.

Tisser, tresser, est une action singulière et dynamique, qui combine divers éléments pour donner naissance à un croisement, un métissage,
l’élaboration d’une œuvre inattendue qui suit le fil de l’inspiration, du primitif au tribal, jusqu’au expressions les plus contemporaines.

Le fil fascine et inspire les artistes et poètes ; la mythologie n’a cessé d’en dérouler les mystères : le fil des Parques, implacable ; celui de la toile de Pénélope ;
le fil d’Ariane, pour qu’enfin Thésée trouve l’issue du labyrinthe…
Il peut aussi devenir nœud, imbroglio, énigme, avec le nœud gordien ou la boucle de Möbius.

Sur le plan symbolique, le textile est aussi ce réseau de fils qui établit le lien, métaphore subtile des relations interhumaines.
Il est également à l’image des médias contemporains que sont les networks et le web, ces réseaux de fils invisibles, rhizomes numériques qui régissent les communications d’aujourd’hui.

+ 1/7
Twitter
Instagram
YouTube